La fête aux crustacés

Publié le par Ciloo

Quand la famille Dugenou se la joue week-end océanique ça donne un espace chargé jusqu’au toit de barbouzes, service complet de vaisselle en plastoc pour 18 poupées avec couteaux à poiscaille compris, 24 changes pour chaque moufette, une trousse de secours digne d’un toubib du SAMU et à bouffer pour un régiment de légionnaires stationnés au Soudan . Nous sommes donc vous l’aurez compris partis légers zé court vêtus sur la côte Atlantique pour un petit séjour en famille dans un village de bungalows qui doit être fort sympathique en saison, absolument désertique fin Mai . Remarquez on s’en fout, on aime pas les gens et on n’a que faire d’une piscine à remous avec toboggans puisqu’on a la plage (notez que même le café était fermé, la loose) .

 

La plage justement fut notre activité principale, ou plutôt devrais-je dire unique et ça se mérite la plage à l’océan parce qu’il y a de la route avant d’approcher la flotte, de la route chargés comme des baudets du Poitou et trois naines surexcitées qui paument leurs tatanes tous les 3m (post-it pour la prochaine fois, je les leur agrafe sous les nougats).

Moi ce que j’aime à la plage c’est le pique-nique que je prépare avec amour, des petites crudités de toutes les couleurs, des tartines de charcuterie, des brochettes de fruits à croquer, des cubes de brioche à la confiote . Enfin j’aurais du dire j’aime l’idée du pique-nique qui m’attend dans la glacière parce qu’une fois sur place en 2 pelletées et 3 roulades on a des bâtonnets de carottes en croûte de sable, de la chiffonnade de jambon pané toujours au même sable et des brochettes de fruit et leur crumble (au sable cela va de soi) . Je ne sais pas pourquoi j’ai toujours les crocs quand je rentre de la plage moi . Les gosses eux te mangent ça en scrounchant gaiement des dents ce qui me fait l’effet de mordre dans un torchon (comme d’autres ne supportent pas des ongles sur un tableau noir moi c’est des dents dans un torchon) .

L’aprem est ponctuée de chasse aux coquillages/vieux reliquats de crabes, sauçage par des vagues plus agressives que d’autres où on finit par paumer le point de chute parce que celui qui était censé faire le porte drapeau avec son tee-shirt jaune a piqué du nez et fait la carpette sur la serviette winnie l’ourson (25mn pour retrouver le lézard).

 

Le soir c’est foire obligatoire alors que les parents n’aspirent plus qu’à une chose, redevenir joyeux couple sans enfants et on tient le rythme 24h de plus en se soutenant mutuellement "courage la ptite caille on peut le faire" (no comment sur mon petit surnom affectueux) .  .

 

Quand la famille Dugenou se la joue retour de week-end océanique, la voiture est pleine à craquer jusqu’au toit et par la fenêtre la mère Dugenou tient le seau de coquillages pas tous tout à fait morts qui renardent le vieux pané avarié .

uiu.JPG

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mélie 05/06/2010 21:47


Salut la belle, merci pour ton lien, ton humour et ton écriture me manqait sévère ! On est parti à 6 à Narbonne plage le WE d'a&vant alors tu imagines bien que je vois tout à fait de quoi tu
causes hein ... et nous on a acheté un coffre de toit qui nous permet pas de garer notre voiture dans notre garage, trop pratique pour charger les bagages :D
Continues à écire et moi je continuerais à lire !!


gnon 05/06/2010 20:07


je vais me faire pipi dessus! j'adore ton style. Et j'imagine trop la scène


Célinou 04/06/2010 12:14


J'aaaadddooooooooooooooorrreeee :D J'peux venir avec vous la prochaine fois dis ?? J'amène une loutre et un vers des sables avec moi pour pimenter nos aprem' !


Ciloo 05/06/2010 08:31



Ca rentre pas dans un seau à maintenir par la fenêtre ça si ?



Ange 02/06/2010 22:26


rho dis t'es créative pour tes piques niques toi !! Faudra me donner les ptites astuces, moi c'est sandwich au pain de mie, tomates cerises, chips, kiri et pom'potes... beaucoup moins fun !!!
Encore un chouette billet lu à haute voix pour nous détendre un peu... on a bien ri !


Ciloo 03/06/2010 14:59



Aloreuuuu ma petite Micheline, vous prennez un cochon de lait bien dodu et vous lui assénez un grand coup de massue entre les oreilles . Puis vous découpez avec précaution de fines tranches dans
le cuissot que vous arrosez généreusement d'armagnac . Hop là Micheline point trop n'en faut etc etc etc ...



esperanda 02/06/2010 11:01


J'adore ce nouveau blog qui amène un sourire à quasi chacune des phrases et rappelle tant de souvenirs. Ah c'est comme ça chez les autres aussi...


Ciloo 02/06/2010 11:24



Merci Espé pour ton message t'es adorable ♥♥♥