Quand la recherche capillaire te tient, elle ne te lâche pas

Publié le par paraitquilfautunblog.over-blog.com

Ca fait approximativement 32 ans 1 mois et douze jours que je me cherche capillairement parlant j’entends, sinon j’me suis trouvée ch’uis derrière mon clavier.

 

J’ai commencé ma vie en brosse drue façon Desireless, s’en sont suivies de longues années carré-frange au dessus des sourcils qui laissait clairement apparaître ma pilosité arcadienne à la Emmanuel Chain et depuis quelques années je module au gré de mes déconvenues . Nuque rasée, dégradé jusqu’au trognon, j’ai enchaîné les coiffeurs/boulets au grand amusement de la seule source de testostérone valable de la famille . Valable parce qu’on a un chat, enfin un presque chat, mâle couillou de son état, mais il mérite bien une note pour lui tout seul. Toutou Coutougnou (c’est son ptit nom) si tu me lis BIG UP .

 

Tout ce laïus pour en arriver au résultat de ma dernière mission suicide, résultat que j’ai amplement mérité, j’aurais dû sentir le truc arriver, pas de rdv, un décor minimaliste, t’arrives, tu vas direct au vestiaire passer ta tenue de combat toute seule et tu poses ton arrière-train au shampoing en attendant que quelqu’un veuille bien s’occuper de toi/prendre en charge ta lubie, pas d’accueil, pas de vous voulez un café en attendant rien, c’est louche .

Arrive une nénette fraîche émoulue d’une école mais pas de coiffure ça c’est certain, ou alors elle a passé son diplôme sur le CNED avec pour mannequin d’entraînement son vieux tonton chauve « On vous fait quoi Madame ? » et moi comme à mon habitude « Meg Ryan vous voyez ? Ben je veux pareil » (elle a dû passer par toutes les coupes c’te pov Meg parce que vu la diversité des résultats que j’ai obtenu y’a que la boule à zéro qu’elle n’a pas testé) .

Et là, c’est le drame, 30mn avec des ciseaux qui coupent 1 cheveu sur 4 et cette psychopathe m’a transformée en Catherine Lara (nuit magiiiiiique) . Entre Meg et Catherine merde y’a un monde .

 

Je suis partie, comme à mon habitude, en clamant que j’étais ra-vie et que je n’avais jamais été aussi contente d’une coupe tout en anticipant sur le commentaire goguenard de Sieur mon mari . Dans la voiture larme à l’œil, main qui tente de plaquer le casque volumineux qui orne le sommet de mon crâne et d’ébouriffer les queues de rats autour de mes portugaises je manque de me coller dans le fossé forcément .

Arrivée à la maison il a dû voir, il a dû sentir que le commentaire humoristique serait de trop, merci pour ta délicatesse mon amour.

 

A 23h30 dans le lit conjugal résonne un « bonne nuit mon petit playmobil », il rongeait son frein depuis trop longtemps .

personnalite_accueil_catherine_lara.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bretzel 07/06/2010 14:15


merci merci de ces petits moments de rigolades, paix a votre coupe de cheveux, merci, ca fait du bien, ayant 3 mouftons, un mari, un lapin une gerbille je me retrouve dans vos saintes paroles


Ciloo 07/06/2010 15:32



Chère pâtisserie alsacienne, je vous prie bien vouloir ne point me vouvoyer puisque nous avons gardé les cochons nbesques ensemble ...Bien aimable merci .


 



krizo 29/05/2010 00:39


Toute ma vie je me suis demandée comment faisaient mes collègues ou même mes patientes pour être si bien coiffées. Et même quand je me suis risquée à demander l'adresse du coiffeur et y aller, faut
croire qu'il y avait erreur de casting. Ben quoi c'est la faute à ma tête, à ma nature de cheveux ?? Pourquoi je ne tombe aussi toujours que sur la coiffeuse la mons douée ? Malédiction, mauvais
karma ?? Bon dernièrement je me suis un peu apaisée, coupe très sage, sans dégradé ni couleur, risque minimum ...


Clochette 26/05/2010 21:47


Ouais ben moi tu vois je dois y aller depuis bien 15 jours, mais mes filles trouvent que je suis mignonne avec une barrette dans les cheveux !!!! Quand au zhom il m'a aimablement rappelé que je
devrait peut être m'occuper de mes cheveux blancs......
Donc coté capilliculture c'est pas la joie ici non plus lol


Ciloo 27/05/2010 07:28



:)) Je me sens moins seule tout à coup, et un mari tout aussi délicat que le mien je n'en espérais pas tant . Côté cheveux blancs c'est un peu le champs surengraissé ici, je crois que si je
laisse en friche je suis carrément poivre et sel . Oh joie dans mon coeur .



salamandre 26/05/2010 14:32


Ma pauvre Ciloo......... je suis désolée mais moi aussi je suis pliée derrière mon écran. Le pire, c'est que je visualise les scènes !!
Pour ce qui est des séances coiffeur, hum, j'avoue que c'est un peu comme la loterie, on ne gagne pas à tous les coups et c'est même plutôt rare :-/


margote05 26/05/2010 12:41


Ben désolée mais moi aussi je suis morte de rire!!!! Je ne sais pas si tu connais la chanson de Linda Lemay "Chez l'coiffeur"??? Ben si tu ne connais pas, vas l'écouter c'est tout à fait pour toi
;)