Samedi bourrin samedi chagrin

Publié le par paraitquilfautunblog.over-blog.com

Le samedi aprem sonne à mon oreille comme le glas de l'église du coin, en quelques mots commençant le poney c'est bien, en abuser ça craint .

Sympa le poney, on pense grosse bête poilu, on pense rêve de quand on était gosse que ta mère elle avait pas assez de sioux pour te le payer, des ptites nénettes toutes attifées si mignonnes avec leur bombe vissée sur le crâne, sauf que ça c'est du côté des mouflets .

 

Pour les parents le poney ce serait plutôt départ en vrac en faisant l'impasse sur la sieste de miss dernière qui sera donc par conséquent d'une humeur de chiottes jusqu'au coucher du soir, voiture mise minable à coups de bottes farçies de mouise d'équidé, 1H à se peler les miches/tremper la couenne/crâmer la cabotte selon le temps debout sur une chaise en plastoc dont les pieds menacent de céder à tout moment sous ton poids  parce que ton mètre-20 te permet pas de voir par dessus la clôture du manège et pastèque sur le sablé breton j'ai envie de dire, le parent se retrouve chaque début de mois drôlement allégé niveau budget loisir de la famille .

Je passe sur les détails où en parent formidable t'es obligé de faire un grand sourire admiratif à chaque fois que ta mouflette  te passe devant fière comme un coq de bruyère, et là tout s'éclaire, tu comprends pourquoi cette piste poussièreuse s'appelle un manège .

 

Pour finir je n'aurai qu'un conseil, si votre charmante tête blonde réclame à corps et à cris l'accès au statut privilégié de cavalier ne contrariez pas votre enfant, il est en pleine construction de son identité, de son devenir, accéder à ses désirs c'est aussi lui offrir la chance d'aller jusqu'au bout d'un projet qu'il a initié tout ça tout ça et pi y'a pas de raison qu'on ne soit qu'une poignée à en chier .

 gt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article